artverrier : bandeau page imaginaire en verre filé ; site fileur de verre Zone cliquable_retour accueil
"L’Art Verrier, la transformation du verre filé au service de la couleur, du rêve, de la lumière."
Nouvelles créations de verre

Lien interne vers page thématique Homme L'information sur les nouvelles pièces de verre filé est accessible à partir des pages thématiques.

[Retour] - [Suivant]

Art Verrier - Créature hybride en verre

Créature fantastique en verre filé : hybride à tête de rapace doté d'un corps humanoïde, de longues griffes doubles et d'une crête dorsale Hybride réalisé en verre filé : armes naturelles : bec de rapace, longues griffes antérieures acérées et pattes  postérieures griffues

Hybride - Créature façonnée pour un concours verrier

Cette créature fantastique est issue de l'univers de Rhénald Lecomte.
C'est un hybride en verre filé, une oeuvre présentée à un concours, sur le thème de : "La Bête".

Le but : restituer par la pose, le mouvement, les armes naturelles de l'hybride, la notion de dangerosité d'un être dont l'essence même nous est étrangère.

Le moyen : Cet être incarné dans le verre est pourvu d'une morphologie humaine, d'une tête de rapace, d'ergots longs et acérés et de griffes démesurées.
Par analogie, la tête de rapace suggère l'efficacité meurtrière du chasseur ailé.
La posture, en mouvement, inclinée vers l'avant évoque la course.

Le créateur verrier a su souligner toute la tension musculaire de la Bête.
Une créature capable de traquer et de débusquer une cible, avant de fondre sur elle comme le ferait un oiseau de proie.

L'inspiration : La notion de Bête.
Ce qui suit aurait pu être son histoire.
Elle est inspirée par l'imaginaire et par le cinéma fantastique.
Comment ne pas évoquer en effet, les créatures monstrueuses hybridées par le Docteur Moreau dans le film "l'île du docteur Moreau" réalisé en 1996 par John Frankenheimer.
Comment ne pas penser à la filiation avec le roman éponyme de H.G.WELLS de 1896 ou les mises en garde bibliques de l'apocalypse ?

C'est cette notion de bestialité inhérente à une créature, étrangère à notre code génétique, qui a guidé le Fileur de verre, dans l'élaboration de son sujet à la flamme.
Voici ce qui aurait pu être son histoire...

La Génèse

La controverse était importante.
Mais la puérilité et la courte vue des dirigeants l’emportèrent sur toute autre considération.
Le monde n’eut pas conscience des enjeux de cette course à la manipulation du génome humain.

Les plantes furent les premières, puis les animaux et enfin les êtres humains.
Les barrières de la conscience furent piétinées au nom du Dieu Profit.
La Créature vit le jour.
Elle fut viable ; performante. Elle dépassa très vite les espérances de ses créateurs.

L’expérience

La joie fut brève.
La Créature outrepassa le cadre théorique de vie contrôlée qui lui était alloué.
A sa façon, elle prit le contrôle de son univers immédiat.
Elle les tua. Tous.
Acheva les blessés. Vite.
Elle travailla avec entrain et efficacité.
Elle découvrit le rouge ... et en fit sa couleur.

La Créature

Elle était sans pitié.
Intelligente, vive, performante et surtout… cruelle.
Elle était ce qu’en avait fait les biologistes-sorciers : une menace sans commune mesure pour le genre humain.
Le précurseur  d’une race nouvelle.

Une abomination tournée vers la destruction de l’homme.
Un hybride contestant à l’Homme sa place au sommet de la chaîne alimentaire.
Un soldat en mission.
Hostile à tout ce qui lui est différent.
Un mot la résume.
Il est inscrit dans l’Apocalypse : La Bête.

Chroniques de la bestialité. L'avènement de l’Innommable.


Pour acquérir un hybride en verre, une créature fantastique en verre, rien de plus simple :

  • Un contact direct avec un créateur verrier simple et chaleureux au 02.99.08.12.46
    Port. 07.62.90.12.46
  • Un contact par courriel :