artverrier : bandeau page Focus femmes en verre filé ; site fileur de verre Zone cliquable_retour accueil
"L’Art Verrier, la transformation du verre filé au service de la couleur, du rêve, de la lumière."
Nouvelles créations de verre

Lien interne vers page thématique Arts L'information sur les nouvelles pièces de verre filé est accessible à partir des pages thématiques.

[Retour] - [Suivant]

Art du verre et femmes - Choix artistiques et traitement en verre filé

Beauté féminine en verre filé - courbe d'une hanche, attitude sensuelle et précision du geste Courbes féminines en verre filé - courbe d'un sein, sensualité du geste Séduction et sensualité féminine - chevelures en verre filé

La femme : l’éternel féminin

La femme est un être complexe. Plus encore quand il s’agit de reproduire fidèlement un sujet de verre dans la gestuelle de son activité. C’est sans doute pourquoi peu nombreux sont les verriers au chalumeau qui façonnent des représentations féminines en verre filé.

La femme : source d’inspiration

Pour Rhénald Lecomte, artiste verrier, la beauté féminine est une muse.
Elle est exaltée dans la précision technique du geste sportif : celui d’une danseuse, d’une karatéka, d’une gymnaste ou d’une volleyeuse.
Elle est multiple à la fois dans ses activités sportives ou professionnelles.
Elle incarne tout à la fois la beauté, la sensualité ou l'érotisme ; la femme réelle et la femme imaginaire : femme-tentatrice, femme-fleur ou elfe.

La femme matérialisée dans le verre

Est beau ce qui est immédiatement perceptible comme tel.
Le défi technique consiste à respecter dans le verre les proportions harmonieuses de la femme.
Pour que la beauté de la femme transparaisse dans l’œuvre de verre, le Verrier à la flamme décrypte le langage corporel de la séduction ; il prend en compte l'inclinaison sensuelle d'un port de tête, la gracilité du cou, la finesse d'une main, l’arrondi d'une hanche, la courbe d'un sein, l’ondulation d’une longue chevelure.
Recherche du détail, justesse de la gestuelle sont des enjeux majeurs lors de la création d'une sculpture de femme en verre afin que l’oeil capte instantanément cet idéal de beauté.

Beauté féminine et figurines de verre

Le personnage d'une danseuse, de l’elfe comme celui de la sirène se prête particulièrement bien au travail du verre filé.
Si la danse est art de la séduction, le traitement des statuettes en verre peut être réaliste ou stylisé mais toujours guidé par ce ressenti de beauté.
Sensualité du geste, séduction du personnage, harmonie du tableau d'ensemble realisé dans le verre.

La mise en situation du personnage façonné dans le verre est alors fonction de l’imagination de l’artiste verrier. Un elfe peut être assis sur un champignon, une branche.
Elle peut prendre appui sur une fleur ou la ramification d’une branche ; fleur ou branche ornant un miroir ou une lampe.
Elle peut aussi se trouver dans une posture d’envol comme ici, les ailes déployées, les bras stabilisant le vol, la tête légèrement inclinée comme pour évaluer la portance des vents.


Maîtriser la flamme, le jeu subtil des transparences et des opacités pour restituer dans les courbes du verre, les galbes et les déliés du corps féminin un idéal de séduction, de beauté féminine.
Pour le fileur de verre, façonner un sujet féminin à la flamme, c'est sublimer la création de verre afin que la figurine réalisée devienne expression d'un idéal.