artverrier : bandeau page focus homme en verre filé ; site fileur de verre Zone cliquable_retour accueil
"L’Art Verrier, la transformation du verre filé au service de la couleur, du rêve, de la lumière."
Nouvelles créations de verre

Lien interne vers page thématique Homme L'information sur les nouvelles pièces de verre filé est accessible à partir des pages thématiques.

[Retour] - [Suivant]

Art du verre - Représentation des activités humaines métiers et loisirs

Maçon en verre - Edification d'un mur et rangées de parpaings Maçon en verre - Parpaings en attente Boucher en verre maniant le tranchoir Etal du boucher - Réalisation en verre Facteur poursuivi par un molosse - Réalisation en verre Facteur poursuivi - Le molosse : un teckel hargneux - Traitement humoristique Basketteur décontracté avec lunettes de soleil - Traitement humoristique Basketteur décontracté avec lunettes de soleil - Traitement humoristique et détail de l'oiseau intrigué Echafaudage en verre réalisé à la façon d'un pianiste humain - Traitement anthropomorphique et humoristique


Le réalisme des activités humaines en verre filé

Pour le Verrier d’art de La Gacilly, la représentation des activités humaines est une source d’inspiration inépuisable.
Que cette activité soit liée à la pratique d'un sport, d’un loisir ou à l'exercice d’un métier, elle présente un double défi : crédibilité du geste et précision du détail.

En effet, tout l’intérêt de cette thématique réside dans la complexité du corps humain et le défi qu'il y a à transposer dans la matière la fluidité d'un mouvement ou à restituer avec fidélité une attitude, un geste de métier.

Fidélité au sujet observé, rigueur et soin du détail sont les clefs d'une création réussie.
Pour donner vie à un personnage de verre façonné à la flamme, il faut respecter avec une rigueur exemplaire la morphologie humaine.
Pour s'approcher au plus près de la réalité et que le personnage de verre soit crédible, il faut observer avec attention la position ou la tension musculaire liée au geste d'un métier.

Parce qu'il faut emporter la conviction de l'observateur, cette minutie peut amener le Fileur de verre à pousser très loin sa recherche du détail et les limites de son art.

Des figurines de verre de professionnels au travail, façonnés au chalumeau avec précision et réalisme

Ainsi, filer un maçon en train de d'édifier un mur n'est pas une mince affaire. La truelle est dans une main, la taloche est dans l’autre. A côté du mur, le tas de ciment avec la pelle dedans et devant lui, les rangs de parpaings déjà montés, alvéoles non visibles puisque montées vers le bas. Les rangées sont décalées en tenant compte de la présence d’un parpaing d’angle et tous les parpaings sont réalisés dans des morceaux de verre patiemment calibrés, découpés et poncés pour plus de réalisme.

L'artiste peut alors filer le verre de façon à exploiter plusieurs thèmes différents : les métiers du passé, les métiers actuels ou ceux qui, dans notre société caractérisée par la consommation et la technicité, nous semblent intemporels.

Boucher, plombier, garagiste, maçon ou carreleur sont des personnages dont la présence nous est familière.
Leur représentation de verre les figent dans une position caractéristique de leur métier : le boucher debout derrière son étal en train d'aiguiser ses couteaux ou de manier son tranchoir ; le carreleur à genoux occupé à encoller du carrelage, le maçon face à un mur partiellement élevé...

Toutes ces figurines de verre arborent la tenue ou l'uniforme de leur fonction : le tablier et la toque pour le boucher, la blouse pour le carreleur ou le garagiste.
Ces personnages tiennent dans la main un outil spécifique de leur profession : un couteau, une clef anglaise, une truelle ou une spatule crantée quand ce n'est pas à leurs côtés que repose un outil indispensable à leur activité telle la carrelette, outil de découpe du carrelage ou encore une pelle pour mélanger ciment, eau et sable à maçonner.

Statuettes en verre filé et traitement humoristique

Le Fileur de verre peut aussi jouer sur le registre de l'humour.
Le garagiste, par exemple, est reconnaissable à la clef anglaise démesurée et visible dans poche, tandis qu'il observe la voiture, en se grattant la tête pour stimuler sa réflexion et trouver l'origine d'une panne.
Le contrôleur technique examinera la voiture sous une loupe énorme pour détecter un point de contrôle défaillant.
Parfois, le personnage est un objet inanimé. Rhénald Lecomte lui insuffle alors la vie dans une création anthropomorphique.
C'est le cas d'un échafaudage sculpté dans le verre à la manière d'un pianiste.

Le clin d'oeil du créateur est encore présent lorsqu'il revisite des scènes désormais classiques dignes des films de Jacques Tati.
Un classique : la scène du facteur poursuivi par un chien vindicatif.
Ici, l'aspect cocasse de la situation est lié à la race du chien : un teckel, antithèse visuelle du molosse hargneux.
Parfois encore, l'humour tient à une succession de détails, comme le basketteur arborant des lunettes de soleil.
Ce sportif décontracté courbe le panneau vers lui pour marquer plus facilement tandis qu'un oiseau l'observe et semble défendre le panier qu'il identifie comme son nid.

Rhénald Lecomte adore croquer la vie et les activités humaines à travers ses réalisations de verre filé.
Il aime travailler sur le thème du sport mais surtout il apprécie le fait d'apporter à ses créations une pointe d'humour.
Cela lui permet de s'évader mais aussi de donner libre cours à son imagination.

Il peut ainsi mettre en scène des personnages sous un éclairage nouveau, ce qui somme toute, fait tout le charme de ses pièces.